En cette fin d’été 2016, toute l’équipe du RED a « mal à sa France ».
La polémique sur le Burkini ne cesse d’enfler et la France se déchire sur un sujet subalterne. Au delà des clivages pours/contres, il nous semble important de rappeler que jamais nous n’aurions pensé réagir sur un tel sujet dans un pays tel que la France, bercé de grandes valeurs. Quoiqu’il en soit « l’actualité » nous y oblige.

 

Nous n’irons pas par quatre chemins ; nous déplorons et condamnons vivement toutes les discriminations que provoque ce débat. Nous voulons affirmer que chacun est en mesure de vivre sa vie comme il l’entend, il n’est en aucun cas question de menace pour la sécurité publique, il s’agit là de lynchages, de ridiculisations, de dénigrements.
Nous sommes désolés de voir un pays si beau se détruire autour d’une minable polémique alimentée par la peur de la différence. Nous sommes désespérés de voir nos politiques passer leur temps à réagir sur ce sujet alors qu’ils échouent depuis tant de temps sur tout les autres pourtant bien plus essentiels. Nous sommes effondrés quand nous voyons un premier ministre instrumentaliser le terrorisme pour installer un climat de terreur et, par voie de conséquences, cracher sur toutes les victimes.
Nous sommes attristés de voir que le débat public ne prend pas plus de hauteur alors que les enjeux des prochaines années détermineront le reste de notre existence.
Nous sommes désespérés de voir une haine s’abattre sur une communauté pacifique et ainsi renouer avec les heures les plus sombres de notre histoire. Ce genre de polémique de comptoir dont est victime aujourd’hui le pays aura au moins servi quelqu’un ; Daesh et sa volonté de nous diviser.
Mais nous sommes convaincus d’une chose ; cela n’est que passager, la France ne cèdera pas aux peurs, aux racismes, non ! La France, sa jeunesse va combattre ces idéaux moyenâgeux qui cherchent à nous diviser. Nous nous battrons toujours, nous, Rassemblement Démocrate, pour maintenir cet idéal social tolérant qu’incarne la France. N’oublions pas que « la Liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres »
Léo André
Le Rassemblement Démocrate

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s